Coup d’envoi pour les travaux sur la rue de Metz à Toulouse

Embellissement du centre-ville : lancement des travaux rue de Metz à Toulouse

Toulouse - Urbanisme & architecture - Pierre Ferreiro le 24/01/2023

C’est enfin parti pour les travaux sur la rue de Metz à Toulouse. Ce grand chantier, annoncé en 2021 et entamé en début d’année 2022 avec quelques travaux préparatoires, aura su se faire attendre pour les Toulousains. La piétonnisation complète de la rue n’aura finalement pas été retenue, faute de budget, mais de grandes transformations s’amorcent tout de même dans le secteur.

Ces aménagements s’insèrent en effet dans une dynamique globale de réduction de l’emprise de la voiture et de l’augmentation de l’espace alloué aux piétons et aux cyclistes dans la Métropole. De même, ils préparent l’arrivée de la ligne C du métro, pour laquelle la station François Verdier devra un véritable pôle d’échanges, et qui devrait sans doute stimuler le secteur de l’ immobilier neuf à Toulouse.

Travaux sur la rue de Metz à Toulouse : quels aménagements ?

Les travaux prévus sur la rue de Metz devraient profondément changer son visage. Elle devrait devenir bien plus agréable à parcourir à la marche ou à vélo, bien que la piétonnisation complète ait été rejetée. Présentation des aménagements et du calendrier des travaux.

Travaux rue de Metz Toulouse – La rue de Metz et son trafic automobile vus depuis le Pont Neuf
©Poudou99 — Wikimédia Commons (CC BY-SA 4.0)

La piétonnisation complète non retenue

De nombreuses associations et riverains auraient souhaité une piétonnisation complète de la rue de Metz et du Pont Neuf, mais cela n’est pas possible. L’opération aurait coûté environ 12 millions d’euros, ce qui ne rentrerait tout simplement pas dans le budget de la Métropole. Cela aurait également posé de gros problèmes de logistique, la mairie réfléchissant à rendre piéton le pont Saint-Pierre de manière définitive.

Les piétons et les cyclistes bénéficieront néanmoins de davantage d’espace public pour pouvoir profiter pleinement des paysages d’une des rues les plus emblématiques de la Ville rose. Une seule voie sera laissée aux automobilistes, qui ne pourront circuler qu’en direction du Pont Neuf. De même, la présence des autobus sera grandement réduite sur cet axe, ce qui devrait dévier l’itinéraire de plusieurs lignes.

Créer des îlots de fraîcheur

L’un des objectifs de ces travaux d’embellissement est aussi de permettre d’amener un peu de végétation et de verdure sur la rue de Metz, qui était jusque-là un axe très emprunté par les automobilistes. Il s’agit donc par là même d’un axe très minéral, où l’espace est principalement occupé par du bitume et des trottoirs. Ce qui pose un problème de taille à l’heure du réchauffement climatique et des îlots de chaleur.

Ainsi, comme dans plusieurs autres secteurs de l’agglomération, la mairie a décidé de remplacer le bitume par de la végétation. De nombreuses espèces de végétaux devraient donc fleurir sur l’axe. Des arbustes méditerranéens, des magnolias et des chênes devraient notamment y faire leur apparition, ce qui, en plus d’embellir la rue de Metz, permettra de la rafraîchir pendant les fortes chaleurs de l’été.

Les aménagements prévus

Si la rue ne sera pas interdite à la circulation de transit, des aménagements sont prévus afin de réduire la circulation automobile sur la rue de Metz, avec une voie unique. L’ensemble du revêtement de la rue devrait arborer des pavés de couleur grises, similaires à ceux utilisés sur la place Saint-Sernin ou sur la rue Alsace-Lorraine. Une grande piste cyclable bidirectionnelle sera également aménagée.

Pour rendre cet espace plus agréable à vivre, les trottoirs se verront également élargis, ce qui aura notamment pour effet d’étendre l’aire “semi-piétonne” du centre-ville. En plus de la plantation de 36 arbres, un nouveau parvis sera créé devant le Musée des Augustins avec pavillon d’accueil, afin de mieux le mettre en valeur. De même, du mobilier urbain devrait être installé, dont des nouveaux bancs et arceaux vélo.

Le calendrier des travaux

Une partie des travaux a déjà été réalisée en 2022, portant principalement sur les réseaux souterrains. Ces travaux se poursuivent au cours du premier semestre 2023. Les plus grosses perturbations pour les automobilistes commenceront à partir du 30 janvier 2023, et devraient durer pendant tout le premier semestre de l’année, jusqu’en juin. La circulation sera maintenue sur la rue de Metz, mais elle sera rendue compliquée et ralentie.

Les travaux d’aménagement à proprement parler, qui concerneront donc le changement de revêtement, l’aménagement de la voirie la plantation d’arbre et l’installation de mobilier urbain, devraient démarrer au deuxième semestre 2023. Peu d’informations sont encore connues sur les nuisances à prévoir pour les automobilistes, usagers du bus et cyclistes. La circulation devrait logiquement être plus compliquée encore. La fin des travaux est prévue dans le courant 2025 pour la rue de Metz.

 

Travaux sur la rue de Metz à Toulouse : des aménagements similaires dans le secteur

Si les travaux sur la rue de Metz à Toulouse vous font penser à d’autres aménagements en cours, ce n’est pas une coïncidence. Des efforts sont réalisés par la municipalité pour réduire la place de la voiture en ville et augmenter celle des piétons et usagers des mobilités douces, notamment dans le centre. Présentation des projets en cours.

Travaux rue de Metz Toulouse – La rue de Metz et son trafic automobile vus depuis le Pont Neuf
©Poudou99 — Wikimédia Commons (CC BY-SA 4.0)

Traitement similaire pour les rues Boulbonne et Croix-Baragnon

Deux rues des Carmes, situées dans le même secteur vont, elles aussi, être en chantier pendant cette année 2023. Au contraire de la rue de Metz, ces deux rues deviendront complètement piétonnes. Elles ne seront pas complètement interdites à la circulation, mais seront dotées de bornes limitant l’accès aux seuls riverains et livreurs. L’objectif est de passer à 50 véhicules par heure, au lieu de 260 actuellement.

Là encore, l’espace est voué à être réinvesti par les piétons. La rue Boulbonne sera entièrement pavée, des arceaux vélos seront établis sur les deux axes, et les trottoirs seront élargis, notamment grâce à la suppression de places de stationnement. Deux aires de livraison et une place handicapée seront maintenues dans ces rues adjacentes. La plantation d’arbres est également prévue.

Moins de voitures sur la Grande rue Saint-Michel

Comme son nom l’indique, la bien nommée Grande rue Saint-Michel est un axe important. Il s’agit, pour les riverains du secteur, de l’axe qui fédère l’ensemble du quartier. Commerces alimentaires, bars, restaurants, supermarchés et même cinéma ont naturellement fleuri sur cet axe. Mais celui-ci est aussi une des principales portes d’entrée dans la Ville rose des automobilistes en provenance du périphérique.

Afin de rendre la Grande rue Saint-Michel aux habitants du quartier et aux promeneurs, la mairie prévoit de réduire encore une fois la circulation automobile à une seule voie centrale. Des pistes cyclables devraient être créées de chaque côté de l’axe, séparée de la voie routière par des arbres et du mobilier urbain. Là encore, les trottoirs seront élargis, pour le confort des promeneurs et des clients en terrasse.

Valorisation de l’ancien hôpital de La Grave

De l’autre côté de La Garonne, un grand chantier est également en cours afin de valoriser l’ancien hôpital de La Grave et son célèbre dôme, présent sur la plupart des cartes postales toulousaines. La première partie du chantier concerne principalement la rue du Pont-Neuf, qui devrait connaître un devenir similaire à celui des axes susmentionnés, notamment avec la mise en place d’un sens unique pour les voitures.

Là encore, des places de stationnement seront supprimées, une piste cyclables bidirectionnelle sera créée et les trottoirs seront élargis. Un accès direct entre l’hôpital et la rue sera également créé, notamment pour les personnes à mobilité réduite, le site n’étant pour l’heure accessible qu’en empruntant des escaliers. Il se pourrait également que le Pont Saint-Pierre devienne définitivement piéton, rendant quasi-impossible la piétonnisation complète de l’axe Rue de Metz - Pont Neuf - Place Saint-Cyprien.

 

Travaux sur la rue de Metz à Toulouse, bientôt desservie par la ligne C du métro

Les travaux sur la rue de Metz à Toulouse arrivent à point nommé ! En effet, celle-ci sera desservie dans quelques années par la ligne C du métro, à la station François Verdier.

Travaux rue de Metz Toulouse – L'actuelle station de métro François Verdier avec le Monument aux Morts en arrière-plan
©Kuremu Sakura — Wikimédia Commons (CC BY-SA 4.0)

La ligne C du métro arrive en 2028 !

L’embellissement de la rue de Metz a une grande importance ! Outre le fait qu’il s’agisse d’une des rues les plus emblématiques de Toulouse, cet axe sera bientôt une des principales portes d’entrée vers le centre-ville pour les usagers de la ligne C du Métro, qui sera lancée en 2028. En effet, la station François-Verdier sera une des deux stations desservant l’hyper-centre de Toulouse, tout comme celle de Marengo.

Il s’agira également d’une des principales stations où y effectuer un changement de ligne, la ligne C ne passant pas par Jean-Jaurès. Les usagers pourront faire un changement pour la ligne A à Marengo, et pour la ligne B à François Verdier (ainsi que La Vache et Labège INPT, qui sont plus éloignées). Cela aura indéniablement pour effet de faire augmenter la fréquentation piétonne dans le secteur.

De grands chamboulements à François Verdier

Cette année 2023 sera décidément mouvementée pour les riverains du quartier François-Verdier. Un grand spectacle les attend en effet au mois de juillet 2023, après quelques travaux de préparation qui auront lieu au premier semestre. Car un élément pose problème au sujet du creusement de la ligne C du métro et de l’agrandissement de la station de métro François-Verdier : l’emplacement du Monument aux Morts.

Plusieurs options s’étaient offertes à Tisséo, dont le démontage, le confortement et le déplacement pur et simple du Monument. Tisséo a décidé d’opter pour la troisième option. Le monument aux morts, de plus de 1000 tonnes, sera ainsi transféré de son emplacement actuel à une dalle de béton à 35 mètres de là, grâce à exosquelette mécanique. Il y restera jusqu’en 2027, avant de retrouver son emplacement d’origine.

Lire "Embellissement du centre-ville : lancement des travaux rue de Metz à Toulouse" sur toulouseimmo9.com