3eme ligne de métro à Toulouse : coup d’envoi officiel

La 3eme ligne de métro de Toulouse a enfin une date de lancement des travaux

Toulouse - Transports - Hervé Koffel le 07/12/2022

Les projets urbains ne manquent pas à Toulouse. La 3ème ligne du métro, notamment, fait partie des plus importants de ces dernières années. La ville rose étant une des plus dynamiques et la 1ère ville étudiante de France, les transports urbains sont très sollicités : plus de 84 millions de voyageurs en 2021. Cette nouvelle ligne, dont l’aménagement commence réellement à être envisagée en 2014, devrait être opérationnelle en 2028. Quasiment 10 ans après le lancement du projet, la date du début des travaux a enfin été communiquée.

Début du chantier pour la 3ème ligne de métro à Toulouse

Ça y est, le coup d’envoi officiel est donné : les travaux de la 3eme ligne de métro et de la Ligne Aéroport Express, le combo étant baptisé “Toulouse Aerospace Express” (TAE), débuteront le jeudi 15 décembre et s’effectueront aux environs des Sept Deniers.

À partir de là, on embarque pour 6 longues années de travaux d’aménagement. En 2020, avaient commencé les travaux préparatoires et déviations de réseaux, mais la pandémie du Covid-19 a bien entendu retardé le début de la construction à proprement parler. En effet, la mise en service de la 3ème ligne devait se faire initialement à horizon 2025, mais suite à la crise sanitaire, la livraison a été repoussée à 2028.

3eme ligne du métro toulousain : Timeline du projet

  • 2020 : début des travaux de déviation des réseaux
  • 2022 : début du chantier Connexion Ligne B (CLB) - début du chantier 3e ligne de métro,
  • 2023 : creusement des stations,
  • 2024 : livraison de la 1ère rame,
  • 2026 : pose des 1ers rails et aménagement des stations,
  • 2027 : essais et mise en service de la CLB,
  • 2028 : essais et mise en service de la 3e ligne de métro.
Source : Metropoe.toulouse.fr

La ligne C du métro à Toulouse

La nouvelle ligne du métro toulousain s’étendra sur 27km, de l’ouest jusqu’au sud-est de la ville en passant par le nord et le centre, et desservira 21 stations. C’est le plus grand programme d’infrastructure de transports urbains de France après celui du Grand Paris. Afin de multiplier le côté pratique du service aux usagers, elle passera par 5 gares SNCF : Colomiers, La Vache, Matabiau, Montaudran et Labège.

4 parc-relais avec 3000 nouvelles places de parking se trouvent sur la ligne aux stations Labège La Cadène Gare, La Vache, Sept Deniers Stade Toulousain et Colomiers. Cinq nouvelles correspondances seront établies entre la nouvelle ligne et les stations existantes de métro et de tramway :

3eme ligne de metro toulouse – la construction de la 3e ligne approche
©Piyapong Wongkam - Shutterstock

La 3eme ligne, c’est aussi une projection de 220 000 passagers par jour et 200 000 emplois pour un chantier de construction colossal. Le coût de l’opération dans son ensemble est évalué à environ 2,7 milliards d’€. La ligne a été spécialement conçue pour relier les zones d’activités économiques établies et en pleine expansion, notamment les sites aéronautiques côté Colomiers jusqu’à Airbus Defense & Space à Montaudran. Ainsi, les plus gros bassins d’emploi seront joignables aisément, et le projet a dynamisé l’immobilier neuf toulousain qui s’est fortement développé sur tous les arrêts du tracé en vue de l’arrivée de la 3ème ligne.

 

Le tracé de la 3ème ligne du métro toulousain

Le projet de la 3ème ligne du métro de Toulouse s’étendra sur une longueur de 27km. Elle partira de la Gare de Colomiers à l’ouest de Toulouse et desservira les 2 sites Airbus de Colomiers et Saint-Martin-du-Touch, puis convergera avec les trams T1 et T2 à Jean Maga avant de traverser la Garonne vers les Sept Deniers et le Boulevard de Suisse.

Elle remontera ensuite au nord jusqu’à La Vache où elle croisera la ligne B, puis redescendra vers le faubourg Bonnefoy et convergera avec les lignes A et B à Marengo et François Verdier. De là, elle partira en direction de Montaudran en passant par l’Avenue Jean Rieux et la Côte Pavée, desservira un autre site Airbus et la zone d’activité Enova avant de terminer sa course à Labège.

Un projet menacé ?

Ce lundi 5 décembre, le tribunal administratif de Toulouse devait examiner un recours déposé par l’association Les Amis de La Terre, elle-même soutenue par 8 autres associations. Ce référé suspensif souhaite voir l’annulation de l’autorisation environnementale du projet de la 3eme ligne de métro en prétextant des atteintes à la biodiversité et le déplacement de 78 espèces protégées.

La 3ème ligne de métro à Toulouse a vocation écologique puisqu’elle dessert les plus gros bassins d’emploi de la métropole et fera donc économiser un nombre important de déplacements en véhicule personnel. Cependant, les associations mettent également en avant l’existence d’une solution alternative qui permettrait de ne pas porter atteinte aux espèces protégées avec la création d’un RER métropolitain.

” Nous disons stop aux projets inutiles et imposés, celui-ci en est un ! Il y a urgence à investir d’abord dans un système global de transport en commun réellement efficace, qui desserve toute l’agglomération et au-delà. Le code de l'environnement encadre strictement la dérogation à l'interdiction d'atteinte aux espèces protégées. Il demande une démonstration de l'absence de solution alternative, entre autres. Or, il existe un autre projet qui aurait permis d'atteindre les mêmes objectifs que ceux visés par le préfet, sans porter atteinte aux 78 espèces protégées visées dans l'arrêté. Cette alternative au projet consiste en la réalisation d'une "étoile ferroviaire". “

Les amis de la Terre

Alors que les travaux doivent débuter dans une dizaine de jours, ce recours rajoute un obstacle à un projet qui a déjà subi de lourdes modifications de calendrier à cause de la crise sanitaire.

Lire "La 3eme ligne de métro de Toulouse a enfin une date de lancement des travaux" sur toulouseimmo9.com