Montpellier élue grande métropole la plus attractive de France

Montpellier, grande métropole la plus attractive de France

Montpellier - Investissement - Hervé Koffel le 19/12/2022

Le Palmarès 2022 du baromètre Arthur-Loyd a été révélé et place Montpellier en tête des classements dans plusieurs catégories.

Le Baromètre Arthur-Loyd

Créée en 1984 par Hughes Saint-Guilhem, la société Arthur-Loyd est le 1er réseau de conseil en immobilier d’entreprise. Depuis 2016, Arthur-Loyd publie chaque année une étude détaillée mesurant l’attractivité et la résilience des métropoles françaises selon de nombreux critères. Pour cela, la firme utilise plus de 30 sources et bases de données officielles ou reconnues et 75 indicateurs chiffrés et réalise son étude sur une cinquantaine d’aires d’attraction.

Parmi les très nombreux indicateurs, on retrouve par exemple les aménités urbaines, les mobilités douces, la transition écologique, le cadre environnemental, l’offre de soins, la création d’emplois ou encore le coût du logement. Tous ces chiffres sont ensuite regroupés en différentes parties ou “indicateurs généraux”:

Montpellier, championne des grandes métropoles

Le baromètre Arthur-Loyd classe plusieurs catégories de villes :

Pour les agglomérations de taille moyenne, c’est Poitiers qui rafle la 1ère place du classement, suivie par Bayonne et Valence. Angers, Reims, Brest et Caen composent le podium des métropoles intermédiaires. Quant aux très grandes métropoles, Lyon remporte la palme, suivie de près par Toulouse, puis Bordeaux.

En ce qui concerne les grandes métropoles, Montpellier sort vainqueur devant Rennes et Strasbourg. Elle est donc désignée ville la plus attractive et résiliente dans sa catégorie. En effet, La Surdouée est la métropole la plus dynamique de France en termes de démographie et ce, depuis quelques années déjà. De par son attractivité, Montpellier compte environ 4000 nouveaux résidents chaque année. C’est aussi la 3ème ville étudiante du pays, et une bonne partie des nouveaux arrivants annuels sont des jeunes venus profiter de l’offre très variée de l’enseignement supérieur montpelliérain.

Montpellier métropole la plus attractive de France – Une rue de Montpellier avec le tramway
© Mike_O - Shutterstock

Les catégories dans lesquelles Montpellier s’illustre

Sur la première catégorie d’indicateurs relevant des performances économiques, Montpellier arrive en première place devant Rennes et Grenoble. Les bassins d’emploi importants de la métropole ainsi que les investissements étrangers en nombre conséquent (4e ville française avec le plus d’investissements étrangers) font partie des critères qui ont avantagé la ville.

Sur le plan “Immobilier tertiaire & accueil des entreprises”, Montpellier cède les deux premières places à Nice et Rennes et accroche la 3ème position. Elle doit sa performance notamment grâce aux grandes entreprises qui ont implanté leur siège social dans la métropole, ou encore l’incubateur BIC (Business & Innovation Center) reconnu comme un des meilleurs incubateurs mondiaux et un pionnier en la matière. Le soutien de la ville pour les entreprises innovantes est sans faille.

 

Dans la troisième catégorie, “Connectivité, capital humain & transitions”, Montpellier récupère la première place du podium devant Rennes et Strasbourg. Cette 1ère place, la ville la doit notamment à ses investissements massifs dans les transports publics (nouvelle ligne de tramway) et les mobilités douces, ainsi que dans les filières pour la transition énergétique (levées de fond de startups innovantes etc.).

En revanche pour la dernière catégorie “Qualité de vie”, Montpellier n’a pas su accrocher le podium et cède la place à Strasbourg, Grenoble et Nancy, depuis longtemps réputées comme “villes où il fait bon vivre”.

Montpellier réagit face à la crise du logement

S’il y a un secteur dans lequel Montpellier est particulièrement performant, c’est bien l’immobilier. En effet, étant donné le nombre de nouveaux résidents chaque année, la ville se doit de trouver des solutions pour les accueillir et proposer toujours plus de logements. L’attractivité de la ville repose aussi sur sa capacité de construction de logements qui, depuis 2020 il faut le dire, s’amenuisait beaucoup.

Entre la crise du COVID, la situation en Ukraine ou encore la pénurie de matériaux et le coût croissant de la construction, le maire avait annoncé en début d’année 2022 un choc de l’offre pour relancer le secteur de l’immobilier neuf dans la métropole montpelliéraine. L’objectif : lancement de 5900 logements neufs avant la fin de l’année. Un véritable tour de force du secteur immobilier local puisque, avec l’aide de associations du bâtiment et de l’immobilier, l’objectif est en passe d’être atteint. En effet, au premier semestre plus de la moitié des logements prévus étaient déjà sur la rampe de lancement.

Ce choc de l’offre est le fruit d’une collaboration très efficace entre la SERM/SA3M (aménageur public attitré de la métropole), la FNAIM, FPI et FFB locales ainsi que les promoteurs immobiliers, qui ont travaillé ensemble à l’élaboration et la mise en place des programmes immobiliers neufs.

Lire "Montpellier, grande métropole la plus attractive de France" sur montpellierimmo9.com